Comment les chatbots s’infiltrent dans les banques et assurances ?

Afin de faciliter les démarches pour vos sociétaires, il existe des solutions respectant le KYC via une plateforme mobile. Un gain de temps pour vos utilisateurs, mais aussi pour vous en interne. La solution des chatbots permet de centraliser les données recueillies d’une part, et d’autre part d’en vérifier la véracité grâce à plusieurs technologies. Dans cet article, nous vous présentons 4 technologies utilisées. Pour que puissiez en visualiser le processus, nous vous invitons à télécharger la vidéo de démonstration. Il s’agit d’une inscription à une banque en ligne grâce au smartphone.

video demo chatbot

Le SMS : 1ère étape d’authentification 

L’enjeu majeur pour les étapes d’inscription et de transmission de documents officiels, c’est l’authentification de l’utilisateur. Pour vous, votre objectif est de pouvoir garantir l’identité de votre nouveau sociétaire. La première étape consiste à identifier la personne avec son numéro de téléphone mobile. Pour cela, une fois connecté sur l’interface, le bot demande à l’utilisateur son numéro de téléphone mobile. Ce dernier reçoit un code unique et personnel à renseigner ensuite dans l’interface. Évidemment, ce numéro de téléphone sera directement associé à son compte pour votre entreprise.

La reconnaissance faciale : deuxième étape d’identification

Une fois le code renseigné sur l’interface, le bot identifie l’utilisateur par reconnaissance faciale (E-Face) pour garantir un niveau d’authentification élevé. Pour cela, il est demandé d’envoyer une photo de vous, un selfie. Le système enregistre le visage en question, ce qui permet de faire une corrélation parfaite entre la photo de vous, et celles des documents envoyés pour authentifier parfaitement la personne, et ainsi éviter les tentatives de fraudes.

 

Technologie de l’OCR : pratique pour décrypter les documents

Une fois que le bot a enregistré et analysé le selfie, l’utilisateur peut envoyer ses documents pour finaliser l’inscription à votre service. Pour cela, il doit simplement envoyer une photo de sa carte d’identité, de son passeport, de son permis de conduire etc. Avec la technologie E-Face, le bot est capable de détecter s’il s’agit bien de la même personne.

L’OCR, Reconnaissance Optique de Caractères (en anglais : optical character recognition), permet de lire intelligemment les documents envoyés et d’en extraire les informations dont vous avez besoin (alors qu’habituellement, vous êtes contraints de les taper manuellement dans vos différents logiciels de saisie) : dans la vidéo de démonstration, on voit que le bot a repéré automatiquement le nom de famille.

Le bot vous demande, en complément, des informations supplémentaires pour finaliser l’inscription (statut, adresse, email…). Une fiche récapitulative vous permet de voir si toutes les informations renseignées ont bien été prises en compte : une signature virtuelle vous est demandé pour confirmer votre inscription.

 

L’e-mail : gestion intelligente des contenus

Une fois la signature effectuée, l’utilisateur reçoit un email de confirmation automatique pour la prise en compte de son inscription. De votre côté, le dossier est envoyé automatiquement au service en question. Un rendez-vous d’une heure gagné, un traitement de 72 heures en moins : la possibilité pour vous de vous consacrer à des missions productives et un excellent retour sur investissement.

 

Signature électronique : Finalisation de l’inscription

Lorsque l’utilisateur à finaliser tout son parcours d’inscription et envoyé les documents nécessaires, il est possible de générer un récapitulatif de sa demande avec toutes les informations saisies ou récupérées par la Chatbot. Il a ensuite la possibilité de la signer électroniquement (à travers une solution certifiée) et d’envoyer ce formulaire sur, son adresse mail et les systèmes d’information de l’entreprise.

Pour obtenir la vidéo de démonstration sur un cas réel, téléchargez là par ici.

Si vous avez des questions, un projet en cours, le formulaire ci-dessous est à votre disposition :

By |novembre 15th, 2018|Blog|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment